30 août 2013

Prédateurs : pour ceux qui ont le coeur très bien accroché !

Alors là, c'est du lourd ! Presqu'autant que Meurtre pour rédemption, de Karine Giébel ! C'est dire ! Il faut le coeur très bien accroché. Âmes sensibles, passer votre chemin ! Pour ceux qui sont encore là, voici la 4ème de couverture de Prédateurs, de Maxime Chattam : Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI's, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l'un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu à des crocs de boucherie, la tête... [Lire la suite]