Vendredi 8 février 2013 (suite et fin) :

 

Après cette agréable pause déjeuner, nous prenons la direction du désert du Thar.

Petite balade en 4x4 dans le désert. Et quand je dis "balade", ce n'est pas de tout repos ! Il faut bien s'accrocher, car çà secoue ! Et on descend des dunes à la verticale ! Crise de fou rire dans notre 4x4 : mémorable !

DSC_0370

Dans ce désert, il y a des gazelles (eh oui, moi qui croyais qu'il n'y en avait qu'en Afrique...) :

DSC_0353

On profite pour visiter une maison du désert, découvrir comment les gens y vivent. Il y a une cour. Une petite "hutte" qui sert de cuisine, avec un foyer au milieu. Il y a un frigo en terre-cuite qui conserve les aliments. Il y a des chambres, avec des lits fabriqués par les habitants. Un cadre en bois, et un tissage à base de tissus de récup' découpés en lanières :

DSC_0358

DSC_0366

Sur cette photo, on voit les animaux qui gravitent autour de la maison. Et une "hutte" qui ressemble à la cuisine décrite.

Bon, c'est bien tout çà, mais on va dormir où, ce soir ? Bah là :

DSC_0383

On va dormir en plein milieu du désert du Thar... Une tente pour deux, avec chacun sa salle de bain de luxe !

Mais n'attendons pas que le soleil se couche sans nous, allons assister à son coucher sur les dunes de sable... Mais... il nous faut un véhicule pour y aller ! Une idée ?

Alors, là, pour une expérience, c'est une expérience ! Une grande première dirais-je même ! C'est que l'animal est haut, même s'il s'est abaissé pour que je puisse y grimper. Ma copine Lolo, avec qui je partage ce voyage, monte élégamment sur la monture, et se place devant, les pieds dans des étriers, et les mains tenant la selle. Moi ? Bah, certes je ne suis pas grande (non, pas de commentaire désobligeant, merci !), je lève la gambette, mais y a pas à dire, faut me pousser sur le popotin pour que je me hisse là-haut ! Enfin "là-haut"... l'animal est toujours en position couchée... Maintenant, il va se lever... Je me cramponne à Lolo. Et c'est partie pour la levée sur pattes de l'animal. On penche un coup en avant, un coup en arrière (ou l'inverse, je ne sais plus), mais c'est trèèèèèèèèès impressionnant ! Je crois que les tympans de Lolo s'en souviennent encore...

Et puis, c'est partie pour la balade (et oui, l'aventure n'est pas uniquement de monter sur le dromadaire, c'est d'aller voir le coucher du soleil !), les jambes pendantes (je n'ai pas d'étriers) et toujours cramponnée à Lolo... Bah ce n'est pas une sinécure, je vous le dis !

Bon, l'animal se dandine alors que j'essaye de rester bien dessus !

Et puis bon... arrive le moment où il faut en descendre, hein ! Allez, c'est reparti pour une crise de stress et de fou-rire mélangés. Ouf, me voilà à terre !

Quoi ? Vous voulez une photo ? Vous êtes dingues ! Je ne peux pas m'exposer comme çà... c'est ma réputation qui est en jeu !

Bon, juste une alors...

20130208_1818 alb 1

Allez, apéro au coucher de soleil pour se détendre un peu. Les indiens font un rhum, pas aussi bon que le martiniquais, c'est sûr, mais bon, pour l'occasion, çà ira ! Et puis, le soleil s'est couché... et vous savez quoi ? Nan ? Si ! Il a fallu remonter sur la bestiole pour rentrer au campement... Disons, que çà a été un peu moins pire, m'enfin, rien de bien élégant !

DSC_0386

Là, c'est mon valeureux chamelier, qui n'arrêtait pas de dire : "pas de problème, Madame, pas de problème"...

Voilà, le soleil est couché, la nuit est tombée, mais la journée n'est pas finie...

Nous nous installons sur des banquettes installées dehors, avec des feux de bois pour nous réchauffer, et une piste de danse. Des musiciens et des danseuses nous offrent un très beau spectacle. Nous allons même danser avec elles. L'apéro nous est servi là (oui, c'est le 2ème de la soirée, c'est bien, y en a qui suivent !). Nous pouvons nous allonger sur les banquettes pour admirer le ciel étoilé. Bref, un moment assez magique.

Puis repas, puis dodo dans les tentes (ils ont même eu la bonne idée de glisser des bouillottes dans les lits, car il fait un peu frais la nuit...).

Allez, bonne nuit dans le désert du Thar. La journée a été riche en émotions.

La suite très bientôt...