Samedi 9 février :

Nous quittons le désert du Thar, d'abord en 4x4 puis en car, pour prendre la direction de Jaisalmer.

DSC_0389

Pour ceux et celles qui veulent suivre un peu le circuit, Lydie m'a proposé une carte :

003 Inde-Rajasthan-Notre circuit du 4 au 16

 

Arrivés à Jaisalmer, nous commençons par visiter la ville haute :

Jaisalmer 1

Jaisalmer 2

Vous noterez que les façades sont toujours aussi sculptées, et qu'elles sont toujours en pierre (pas en bois).

En Inde, la vache est sacrée. Elle peut donc flâner en ville tranquillement...

Vaches dans Jaisalmer

L homme à la moustache d'1m50

Là, il faut que je vous présente ce monsieur. Savez-vous que sa moustache fait 1m50 de long ? Celle de son père faisait plus de 4 m, et il était dans le livre des records  !!!

Vous vous rappelez de Jodphur, la cité bleue ? Jaisalmer est la cité ocre :

Jaisalmer 3

Aventurons-nous un peu dans la ville basse :

Cochons dans Jaisalmer

Par ici, ce sont des cochons qui font le spectacle dans la rue.

Par là, une autre vache. Il y en a d'ailleurs une qui nous a coursés dans une ruelle assez étroite. Bah, nous  n'étions pas bien fiers ! Heureusement qu'il y a quelques marches à l'entrée de certaines maisons pour pouvoir s'y réfugier...

Vache

Voici deux vendeuses de bracelets pour chevilles. Quoi ? Qu'est-ce qui vous fait dire que j'en ai achetés ??? Ah, vous croyez me connaître ? Bon, oui, j'avoue... Elles ont besoin de vivre... Faut bien faire marcher leur petit commerce...

Vendeuse de bijoux à Jaisalmer 2

Vendeuse de bijoux à Jaisalmer 1

D'ailleurs, à Jaisalmer, je n'ai pas acheté que ces bijoux de pacotille. J'ai aussi acheté du baume du tigre, du blanc et du rouge (200 roupies les deux, çà fait à peu près 2,50 €), des cartes postales à 5 roupies chaque (moins de 0,10 €). Ainsi qu'une tunique bleue que j'ai négociée un peu . Chose que  je ne sais pas et n'aime pas faire, mais bon, quand c'est la tradition du pays, on essaye de s'y plier. Tant et si bien que je restais bloquée sur mon prix, quitte à ne pas en démordre et à repartir bredouille. Jusqu'au moment où le vendeur me dit : "50 roupies, pour vous, c'est pas grand chose, pour moi, c'est beaucoup". Eh oui, 50 roupies, c'est même pas un euro... Je l'ai donc achetée 350 roupies (et non 300 comme je me l'étais bêtement fixé), au lieu de 480 (1 € = 70 roupies, je vous laisse faire les calculs).

Quelques clichés pris sur le vif :

Scène de rue 1

Scène de rue 2

Chargement de camion

La journée se terminera par un apéro au coucher de soleil sur Jaisalmer, et... et... et... un massage ayurvédique ! On a fait confiance au chauffeur pour nous y emmener, un peu à l'extérieur de la ville, en passant par des routes défoncées ou en travaux. On est arrivé, non pas dans un salon de massage international et luxueux, non, point du tout. Une petite salle d'attente, et quelques salles de massages. On est trois à se faire masser en même temps, dans la même salle. C'est tonique et vivifiant !


Allez, voilà pour Jaisalmer. Allons nous coucher. Demain, on a 325 km à faire, et le temps de route prévu est de 7h...

Vous continuez le voyage ? Ou je vous renvoie par le 1er avion à Paris ? (possibilité de laisser votre commentaire dessous, en cliquant sur "commentaires". En plus çà fait toujours hyper plaisir d'avoir des retours, n'hésitez donc pas).