Alors là, c'est du lourd ! Presqu'autant que Meurtre pour rédemption, de Karine Giébel ! C'est dire !

Il faut le coeur très bien accroché. Âmes sensibles, passer votre chemin !

DSC_0023 (2)

Pour ceux qui sont encore là, voici la 4ème de couverture de Prédateurs, de Maxime Chattam :

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI's, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l'un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu à des crocs de boucherie, la tête remplacée par celle d'un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire et l'infirmière Ann Dawson dépêchée sur les lieux en sont convaincus : c'est l'oeuvre d'un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu'il inflige. Malgré le déclenchement de l'offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l'horreur. Frewin et Dawson orientent alors leur enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial...

 

Ce que j'en pense :

C'est du grand Maxime Chattam. Les descriptions sont terribles (franchement, je n'irai jamais voir le film si film il y a un jour : beaucoup trop gore !), le suspens intenable, du rebondissement, un peu de flirt, beaucoup de sang. C'est glauque, mais j'ai a-do-ré ! Et c'est très bien écrit.

 

Et vous, l'avez-vous lu ? Avez-vous lu d'autres livres de Maxime Chattam ? Celui-ci vous tente-t-il ?